vendredi 20 juin 2008

LE DERNIER ÉVANGILE


Troisième roman de l’auteur, le Dernier Evangile remet en scène Jack Howard et Costas Katzanzakis, les deux archéologues spécialistes de l’histoire sous-marine déjà présents dans Atlantis et dans Le Chandelier d’Or. 

Cette fois, c'est la découverte d'une épave de navire du 1er siècle après JC qui cachait une amphore signée de la main de Saint-Paul qui met le feu aux poudres. Dans le même temps, Maria, la collègue de Jack, découvre à Herculanum, un document écrit de la main même de Jésus. Une découverte, qui avérée, bouleverserait les fondements de la chrétienté. Entre ceux qui veulent mettre à jour leurs découvertes et ceux, sombres et noirs qui veulent l'enfouir à jamais, le combat fait rage.

David Gibbins nous livre ici, une excellente histoire d’aventures sans prétention, aux évocations historiques fascinantes. Les héros sont sympathiques et les méchants très méchants.
Judith Lossmann

Le dernier évangile de David Gibbins aux éditions First Éditions – 432 pages – 21,90 euros.
Enregistrer un commentaire