dimanche 13 février 2011

UN JOUR de David Nicholls


Leur histoire commence un 15 juillet 1988. Margaret Thatcher est au pouvoir. La new wave bat son plein. Dexter et Emma, viennent de passer une nuit ensemble. Ils ne le savent pas encore mais ils viennent de vivre un coup de foudre !

Il est beau, elle plus banal. Il est riche, elle est pauvre. Il est ambitieux, un rien prétentieux. Elle est modeste et humble. Il boit. Elle est en pleine forme. Il voyage, sort, drague. Elle est casanière, chaste. Bref,ils sont aussi différents qu'il est possible de l'être et pourtant au fil des années (on les retrouve tous les 15 juillet…), le lien créé ce premier soir du 15 juillet 1988 n'est jamais rompu. Elle lui écrit des lettres drôles, il lui envoie de vagues cartes postales. N'empêche, ils se débrouillent pour se voir, se suivre, n'hésitent à critiquer les penchants de l'une, les excès de l'autre. Ho bien sûr, ils pensent parfois qu'ils devraient tenter quelque chose, mais la vitesse de la vie décide à leur place.
Finalement ils vont vivre leur vie chacun de leur côté en faisant de rares mais réelles incursions dans la vie de l'autre.
Et puis, un jour…

Un livre attachant sur l'amitié, l'amour mais aussi sur la vie qui passe vite si vite, sur les occasions manquées, les illusions perdues. Des personnages très construits que l'on aime très vite surtout Emma et son humour corrosif qui agit comme une cuirasse.

Un jour de David Nicholls aux éditions Belfond, 22€.
Enregistrer un commentaire