dimanche 13 février 2011

IDENTITÉ VOLÉE de Charles Den Tex


Toutes les deux secondes, quelque part dans le monde, un individu usurpe une identité et ouvre un compte bancaire sous le nom d'une autre personne. Aux USA, le nombre des victimes est estimé à 25 millions. En Angleterre, 4 millions.

Michael Bellicher, vit à Amsterdam où il est conseiller en communication. Il vit plutôt très bien, selon les codes internationaux des Bobos jusqu'au jour où il est témoin d'un accident mortel qui se produit juste devant lui sur une autoroute déserte. Il appelle la police. ERREUR ! À peine a-t-il expliqué ce qu'il a vu que les policiers l'interrogent comme s'il était un assassin en puissance. De fait, c'est ce qu'il est. En tous cas, en vertu des informations dont disposent les flics qui prouvent que Bellicher est recherché pour homicide involontaire. Un accident qu'il aurait provoqué dans un coin des Pays Bas où il n'a jamais mis les pieds, dans une voiture à son nom, qu'il n'a jamais achetée !
Michael comprend qu'il est victime d'une usurpation d'identité. Il lui suffit de prouver son innocence. c'est facile. Des amis vont témoigner. Mais rien ne va. La situation se complique d'heure en heure au-delà de tout. Le pire cauchemar existant ne cesse de s'assombrir.
Écrit de main de maître es angoisse, on ne peut lâcher ce livre. Chaque page enferre le personnage encore plus, au point qu'à un moment, nous aussi on finit par douter de son innocence et s'insinue sous notre crâne la question : et s'il était vraiment un terroriste…
Une plongée dans les mondes à part de la police, de l'armée.
Glaçant.
Après cette lecture, sûr que vous surveillerez vos papiers d'identité autrement.
Prudence, le danger rôde…

Identité volée de Charles Den Tex aux éditions Presses de la Cité, 22,50€.
Enregistrer un commentaire