mardi 9 septembre 2008

LE FIANCÉ DE LA LUNE



Un premier roman…

Éternel célibataire, playboy et coucheur, toujours entre deux avions, Arno va tomber fou amoureux de la jeune chanteuse Giannina. Et puis malgré la beauté de l'amour, celui-ci va commencer à fondre, à s'étioler, jusqu'à la tromperie. Classique. Rien ne résiste au temps ! Sauf que Giannina va apprendre qu'elle est atteinte d'une maladie incurable. Que va-t-il se passer dans la tête d'Arno ?

Les mots sont simples, certaines phrases vont virevolter nos cœurs et nos âmes et puis c'est une histoire de passion… Nous y sommes tous sensibles n'est-ce pas ?

Pourtant, Arno ne m'est pas sympathique, il est somme toute assez banal, vite rassasié, trop vite pour en faire un héros quotidien ! Est-ce sa faute ou celle de son créateur ? On le saura dans le second roman d'Éric Genetet. À suivre.

Judith Lossmann



Le fiancé de la lune d'Éric Genetet aux éditions Héloïse d'Ormesson – 124 pages – 15 euros.

Enregistrer un commentaire