mardi 1 mars 2011

ET MÊME APRÈS d'Avivah Perez


Elle promet de l'aimer et de le chérir toute la vie…

Et même après… Je n'ai pas été séduit par ce roman, au thème éculé, à l'écriture enfantine, pour ne pas dire immature à la limite du désagréable. On a connu des romans à l'eau de rose, type collection Arlequin, mieux écrit que celui-ci. Je sais, c'est dur de dire, mais je l'ai lu au moins jusqu'à la page 87 sans jamais que le niveau remonte. Quel ennui ! Quel ennui de critiquer aussi sévèrement le travail (car il y a du travail pour produire un livre et cela quel que soit le niveau de talent de son auteur) d'une personne qui veut nous promener dans son univers ! J'aurais aimé vous dire "jetez-vous dessus". Je le fais pour de nombreux livres. Mais là, avec la meilleur bonne volonté du monde, je ne pouvais. Et je ne pouvais pas non plus vous dire de le lire. Alors oui, je pouvais me taire mais je n'ai pas envie d'être instrumentalisé et de laisser des livres sans intérêt aucun circuler sans m'y opposer.
Désolé pour vous Avivah Perez. Prenez-le bien et pour le prochain, remettez-vous en question car j'en suis sûr vous pouvez bien mieux faire que cette longue rédaction.

Et même après d'Avivah Perez à la Société des écrivains.
Enregistrer un commentaire