jeudi 8 mai 2008

ABYSSES


L'Homme, ce grand prétentieux, ce fat désuet qui croit être surpuissant, va être confronté à la réelle puissance de la nature. Et si la planète et les animaux pouvaient se retourner contre l'humanité, qui gagnerait ?

Une fois n'est pas coutume, j'ai deux critiques négatives à formuler. Si je m'en tenais à la ligne éditoriale de La Vie Est Belle à savoir : chroniquer que ce que nous avons aimé… sans restriction… je ne vous parlerais pas de ce livre. Premièrement parce qu'il est insupportablement bavard, deuxièmement : je n'aime pas sa fin trop conventionnelle. Ceci étant dit, l'auteur s'est documenté auprès de scientifiques, ça se sent, ça se voit et ça se mesure. De ce point de vue, Abysses est un monument d'érudition et peut-être même une prospective alarmante. Messieurs les politiques et les faiseurs d'argent : pitié pour la planète, sa faune, sa flore. Long ce livre, certes, au bas mot 150 pages de trop mais saluons le point de vue de l'auteur. Il en ras le bol des massacres de toutes sortes, ras la casquette que rien ne se passe et que l'on continue de massacrer sans lever un sourcil des armadas de mammifères marins et terrestres. Il est épuisé l'auteur que l'on use et abuse de cette planète. Alors, il s'énerve, crée des tsunamis et des révoltes et je me prends à espérer que tout cela arrive, histoire de nous remettre, nous les prétentieux, à notre toute petite dimension de microbes appelés à disparaître aussi !

Abysses de Frank Schätzing aux éditions Presses de la Cité, 885 pages, 23€
Enregistrer un commentaire