jeudi 6 mars 2008

LES LARMES DE JADE



Une fresque éblouissante dans une Chine déchirée

Catherine Cabot, jeune anglaise aventureuse, débarque en Chine sur les traces de son père, Henry Manners, dont elle vient seulement de découvrir l’existence. Sur fond d’affrontements violents entre seigneurs de la guerre et nationalistes chinois (nous sommes en 1922), la belle héroïne rencontre deux frères que tout oppose, Edmund et George et un difficile triangle amoureux va naître peu à peu. Un roman prenant sur la guerre et l’amour qui seuls savent susciter des sentiments si forts. MaM

Les larmes de jade d’Adam Williams chez Belfond, 22 euros

Enregistrer un commentaire